Category: Article populaire

Les articles les plus lus sur le site

carte basse et haute-Normandie

Basse-Normandie et Haute-Normandie, une division ancienne

Annoncée en 2014 par le président de la République François Hollande, la refonte de la carte régionale a fait grincer des dents. Sauf en Normandie où certains ont vu la possibilité de corriger une aberration : la partition entre Haute-Normandie et Basse-Normandie. Cette actualité est l’occasion de revenir sur les origines de cette division. Contrairement à l’idée commune, la coexistence de deux régions normandes remonte bien au-delà des années 1950-60.

Bateau viking

Les raids vikings en Normandie

Pendant environ soixante-dix ans, les Vikings assaillent les côtes de la Manche et les rives de la Seine. Malgré leur faible nombre, ces envahisseurs bousculent la défense franque et réussissent à s’installer dans la région qui deviendra la Normandie, la seule implantation durable des Scandinaves dans le royaume de France. En 911, leur chef Rollon devient en effet comte de Rouen. Quels sont les raisons de ce succès ?

rollon_mer

Rollon et la naissance de la Normandie

La Normandie doit son origine et son nom aux Vikings. En l’an 911, le roi des Francs Charles le Simple concède à Rollon un territoire de part et d’autre de la Seine. Ce chef viking, qui a parcouru les mers et a pillé le royaume, devient le premier maître de la Normandie. Retour sur un personnage dont la légende a éclipsé la véritable biographie.

La récolte du raisin en septembre. Dans cette miniature du XVe siècle, on remarque que la vigne ne forme pas de longs alignements comme aujourd’hui. Détail des Très Riches Heures du duc de Berry, Septembre (Musée Condé à Chantilly)

Une culture oubliée : les vignobles de Normandie

De la vigne en Normandie ! Étonnant. Pourtant, au cœur du Moyen Âge, la région produisait du vin en quantité. Des barriques s’exportaient même en Angleterre. Le cidre viendra plus tard mais n’atteindra jamais son prestige. La vigne a donc une histoire en Normandie et elle est savoureuse.

Portrait de Monet. Détail d’un tableau de Pierre-Auguste Renoir (1875 - Musée d’Orsay - Paris).

Claude Monet, l’impressionniste normand

Malgré sa naissance à Paris, le célèbre peintre entre dans le panthéon des plus grandes personnalités normandes. C’est au Havre qu’il trouve sa vocation ; c’est sur les bords de la Seine ou de la Manche qu’il peint ses plus beaux tableaux ; c’est dans sa propriété euroise de Giverny qu’il vit le plus longtemps. Suivre la vie de Monet, c’est donc inévitablement évoquer la Normandie. C’est aussi retracer l’histoire du plus célèbre mouvement artistique : l’Impressionnisme.