Category: Personnage

Ces figures sont célèbres, ont joué un rôle dans l’histoire normande ou fascinent par leur destin exceptionnel

Sceau d'Henri Ier d'Angleterre, connu aussi comme Henri Beauclerc (reproduction sous forme d'une plaque située à Lyons-la-Forêt).

Les surnoms des ducs de Normandie

Tantôt flatteurs, tantôt irrévérencieux, parfois curieux ou indéchiffrables, les surnoms des ducs de Normandie sont plus connus que leur numéro. Voici les huit exemples les plus intéressants, de Rollon le Marcheur à Jean sans Terre.

viking_figurant

On se trompe sur les vikings

C’est l’avis de Régis Boyer, l’un des meilleurs spécialistes de l’ancienne civilisation scandinave. L’esprit enfiévré par leurs exploits, notre image des vikings serait en partie fantasmée. En particulier en Normandie, territoire qui doit sa naissance aux hommes du Nord, il y a plus de mille ans.

richard_coeur_lion

Richard Cœur de Lion, le roi pressé

Héritier de l’empire Plantagenêt, Richard Cœur de Lion est promis à être l’un des souverains les plus puissants d’Occident. Son règne dura seulement dix ans. Une décennie toutefois menée tambour battant, de son couronnement...

rené Coty

René Coty, le président havrais de la IVe République

Au terme d’une élection restée dans les annales, le sénateur havrais René Coty devint le nouveau président de la République en 1953. La constitution de la IVe République octroyant peu de pouvoir au chef de l’État, le mandat de Coty (1953-1958) a peu marqué la France. Pourtant les Français l’aimèrent jusqu’à le féliciter lorsqu’une de ses décisions précipita la chute du régime.

Dumont d'Urville

Dumont d’Urville, cap au sud

Au cours de trois tours du monde en bateau, Jules Dumont d’Urville (1790-1842) a parcouru la multitude insulaire de l’Océanie et a abordé l’Antarctique. La Normandie n’a-elle pas enfanté le plus grand explorateur français ?

Le corsaire La Confiance aborde le bateau anglais le Kent. huile sur toile de Garneray, musée de la Roche-sur-Yon.

Les corsaires de Granville

Sans atteindre le rang de Saint-Malo ou de Dunkerque, Granville fut l’un des principaux ports corsaires de Normandie entre le règne de Louis XIV et la chute de Napoléon. Dans une thèse récemment publiée, l’historien Michel Aumont étudie ce monde de marins partageant le goût du risque.

Statue équestre de Guillaume le Conquérant à Falaise par Louis Rochet en 1851

La face cachée de Guillaume le Conquérant

Courageux, redoutable combattant, grand meneur d’hommes, il l’était assurément au regard de sa victoire d’Hastings et de sa conquête de l’Angleterre. Si on met de côté ces qualités indéniables, qui était Guillaume le Conquérant ? Découvrons les autres facettes, parfois peu flatteuses, du plus célèbre des ducs de Normandie.

Le député Jacques-Guillaume Thouret (estampe, 1799).

Thouret, un Normand à l’origine des départements

En 2014, le premier ministre Manuel Valls annonça la suppression des départements puis se ravisa. L’œuvre de Jacques Guillaume Thouret survivra encore quelques années. Il y a plus de deux cents ans, ce député de Rouen imagina ces circonscriptions aujourd’hui régulièrement remises en cause. Quel était le but de Thouret ? Surtout, est-il vraiment le père des départements ?

Jeanne d'Arc sur le bûcher

Le procès de Jeanne d’Arc : le rôle de Pierre Cauchon

Les Anglais confient le procès de Jeanne d’Arc, à un français Pierre Cauchon. Évêque de Beauvais, il est depuis le traité de Troyes en 1420 un conseiller du roi d’Angleterre. S’il subit probablement la pression des Anglais, Pierre Cauchon n’a pas besoin d’eux pour savoir dans quel sens doit déboucher le procès.