Tagged: moyen âge

Mosaïque de la Mortorana

La saga des Hauteville : des Normands à la conquête de l’Italie

Pendant que le duc Guillaume de Normandie s’empare du royaume d’Angleterre en 1066, d’autres Normands s’illustrent dans une aventure militaire tout aussi improbable : s’imposer dans le sud de l’Italie. On trouve principalement à la manœuvre une famille du Cotentin : les Hauteville. Ces modestes chevaliers réussissent à chasser les Byzantins, l’armée du pape et les Sarrasins. Unifiés, les différents territoires conquis par les Normands deviennent en 1130 le brillant royaume de Sicile. Comment un tel accomplissement a-t-il été possible si loin de la Normandie et malgré le manque d’hommes et de moyens ?

Statue équestre de Richard Cœur de Lion

Richard Cœur de Lion en 5 faits méconnus

Mettons de côté le récit de ses exploits guerriers et les légendes écrites sur son compte. Qui est véritablement ce roi d’Angleterre qui est aussi duc de Normandie ? Parvenu sur le trône par chance, Richard Cœur de Lion est un prince troubadour, qui se vante de posséder Excalibur, l’épée du roi mythique Arthur. Ses contemporains ne l’aiment guère et les historiens d’aujourd’hui continuent à s’interroger sur sa sexualité.

Château-Gaillard, une ruine encore impressionnante

La chute de Château-Gaillard

Le 6 mars 1204, plus qu’un château qui se rend, c’est un symbole qui tombe. Symbole de la science militaire de son commanditaire Richard Cœur de Lion, symbole de la résistance anglo-normande face aux Français et finalement, symbole de la débâcle qui ouvre au roi de France Philippe Auguste les portes du duché de Normandie.

Le roi d'Angleterre Jean sans Terre

1204, les quatre raisons de l’effondrement normand

En seulement deux ans (1202-1204), le roi de France Philippe Auguste réussit à s’emparer de la Normandie, une tâche sur laquelle s’étaient pourtant cassés les dents ses ancêtres capétiens. Après avoir surpris les contemporains, la fulgurance de cette conquête interroge encore les historiens.

Guerrier normand aux Médiévales de Bayeux

5 affirmations fausses sur Guillaume le Conquérant

On a beaucoup écrit sur Guillaume le Conquérant, personnage historique de premier plan. Parmi les nombreux biographes du duc de Normandie, le lecteur doit se méfier des plus imaginatifs, qui ont brodé sur sa vie, et des plus pressés qui, au contraire, ont raccourci les faits. Voici quelques mises au point.

richard_coeur_lion

Richard Cœur de Lion, le roi pressé

Héritier de l’empire Plantagenêt, Richard Cœur de Lion est promis à être l’un des souverains les plus puissants d’Occident. Son règne dura seulement dix ans. Une décennie toutefois menée tambour battant, de son couronnement...

Lire la vidéo sur l'abbaye de Jumièges

Quand Jumièges n’était pas une ruine

Victor Hugo l’aurait qualifiée de « plus belles ruines de France ». Probablement des propos apocryphes ; il n’empêche que l’abbaye de Jumièges impressionne par la majesté et l’élégance de ses restes architecturaux. Elle fut au Moyen Âge l’une des plus riches et célèbres abbayes de Normandie. Son histoire fut à la hauteur.

La reddition de Rouen

La Normandie devint française

En l’an 1204, la Normandie, alors duché, est ravie par le roi de France Philippe Auguste à son ennemi le roi d’Angleterre. La région commence une progressive intégration au royaume de France. Un processus au final réussi car, même si quelques révoltes ont secoué la province, les Normands n’ont pas remis en cause leur appartenance française.

Statue équestre de Guillaume le Conquérant à Falaise par Louis Rochet en 1851

La face cachée de Guillaume le Conquérant

Courageux, redoutable combattant, grand meneur d’hommes, il l’était assurément au regard de sa victoire d’Hastings et de sa conquête de l’Angleterre. Si on met de côté ces qualités indéniables, qui était Guillaume le Conquérant ? Découvrons les autres facettes, parfois peu flatteuses, du plus célèbre des ducs de Normandie.