Category: Thématique

Loup dévorant une brebis

Quand les loups effrayaient la Normandie

Autrefois, les loups ne se cantonnaient pas aux régions montagneuses. Les Normands ont dû véritablement leur déclarer la guerre. A la fois menace pour le bétail et pour les humains, l’animal sauvage fit figure d’ennemi public n°1 dans les campagnes. La Normandie ne fut libérée du danger qu’à la fin du XIXe siècle.

Quand les Normands défendaient l’autonomie de leur région

AAu temps de Guillaume le Conquérant, la Normandie menait son propre destin. Après la conquête du duché en 1204, les Normands, nostalgiques de cette époque glorieuse, ont exprimé des revendications autonomistes. Sans toutefois remettre véritablement en cause leur attachement au royaume de France. Encore aujourd’hui, quelques Normands aspirent à ce que Paris leur laisse plus de marge de manœuvre.

Histoire du football en Normandie

Inventé en Angleterre, le football serait arrivé en France par la Normandie, au Havre précisément. C’était en 1872, dit la tradition. Forts de cette précocité, les clubs normands, au premier rang desquels figurent ou ont figuré le Havre Athletic Club, le Football Club de Rouen et le Stade Malherbe Caen, ont-ils brillé au niveau national et international ?

Comment les Normands ont-ils pu vivre de la mer ?

Pêcher la morue au large de Terre-Neuve, décoller les huîtres des rochers, chasser les baleines dans la Manche, ramasser les galets, fabriquer du sel sans marais-salants, voici autant d’images insolites en Normandie. Et pourtant certaines de ces activités faisaient vivre des milliers de familles normandes il y a un siècle et bien au-delà.

Les Normands ont-ils le pied marin ?

Héritiers des Vikings et riverains de la Manche, les Normands ont participé aux grandes heures de la France maritime : l’exploration du Nouveau Monde, la pêche à la morue au large de Terre-Neuve, le commerce colonial, les transatlantiques. Depuis le XVIIIe siècle, Le Havre est l’un des premiers ports français. Aujourd’hui, si les activités traditionnelles (pêche notamment) déclinent, la Normandie trouve de nouvelles opportunités économiques dans le mer.

Basse-Normandie et Haute-Normandie, une division ancienne

Annoncée en 2014 par le président de la République François Hollande, la refonte de la carte régionale a fait grincer des dents. Sauf en Normandie où certains ont vu la possibilité de corriger une aberration : la partition entre Haute-Normandie et Basse-Normandie. Cette actualité est l’occasion de revenir sur les origines de cette division. Contrairement à l’idée commune, la coexistence de deux régions normandes remonte bien au-delà des années 1950-60.

Les Normands et la mer : une histoire périlleuse

Longtemps, la Manche et de l’océan ont représenté un milieu hostile et dangereux : naufrages de bateaux pris dans les tempêtes, attaques de la marine anglaise et débarquements d’envahisseurs. Malgré ses 600 km de côte, la Normandie avait bien des raisons de tourner le dos à la mer. Et pourtant…

Quand Loránt Deutsch raconte la naissance de la Normandie

Après Métronome, le comédien et auteur Loránt Deutsch réussit de nouveau à placer un livre d’histoire dans les meilleures ventes d’essais et documentaires. Son ouvrage Hexagone consacre quelques pages à la Normandie, occasion pour moi de juger son travail. Si la lecture se révèle assez plaisante, le discours semble un peu périmé.

Le XIXe siècle : un patrimoine digne d’intérêt

Le XIXe siècle n’est pas la période la plus attendue lorsqu’on évoque les monuments historiques. C’est pour remédier à ce désintérêt que la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de Basse-Normandie s’est lancée dans la production de cet ouvrage, Monuments historiques du XIXe siècle en Basse-Normandie. Il vise à mettre en valeur des trésors architecturaux et artistiques méconnus.

« Les Normands ne s’intéressent pas à leur histoire »

Au moment où nous célébrons le 1100e anniversaire de la naissance de la Normandie, l’historien Claude Quétel explique sans langue de bois son sentiment sur la conscience historique des Normands et sur les perspectives de réunification. Dans cette interview vidéo, vous saurez quels sont, à ses yeux, la période fondamentale et le plus grand personnage de l’histoire normande ?