La vie de Guillaume le Conquérant en quelques dates

Le duc de Normandie Guillaume de Normandie a vécu 59 ans. Il fut dès l’enfance porté aux responsabilités. Ce qui peut expliquer sa capacité à se sortir des situations délicates et son succès comme conquérant de l’Angleterre.

Les différentes dates sont tirées de la biographie de Guillaume le Conquérant écrite par l’historien David Bates. Certaines sont incertaines ou contestées comme celle du mariage de Guillaume avec Mathilde.

1027-1028 | Naissance à Falaise de Guillaume, fils du duc de Normandie Robert le Magnifique et de sa concubine Arlette.

Statue équestre de Guillaume le Conquérant

Statue équestre de Guillaume le Conquérant dans sa ville de naissance, Falaise.

1035 | Robert le Magnifique meurt au retour d’un pèlerinage en Terre sainte. Guillaume succède à son père comme duc de Normandie. Il a environ huit ans.

1040-1042 | Meurtres de plusieurs proches du jeune Guillaume : Gilbert de Brionne, Osbern le sénéchal et Turold. Rivalité de pouvoir entre les aristocrates normands

Vers 1042 | Fin de la minorité de Guillaume. À 14 ans, il commence à gouverner.

1046-1047 | Conspiration du comte Gui de Brionne qui vise à remplacer Guillaume sur le trône ducal. C’est la première rébellion dirigée contre lui et loin d’être la dernière.

1047 | Bataille de Val-ès-Dunes. Guillaume soumet les aristocrates rebelles de Normandie occidentale, avec l’aide du roi de France Henri Ier.

Stèle de commémoration de la bataille de Val-ès-Dunes

Stèle de commémoration de la bataille de Val-ès-Dunes près de Caen

1051-1052 | Promesse du roi d’Angleterre Édouard le Confesseur de laisser la couronne à Guillaume à sa mort

1052-1053 | Mariage de Guillaume avec Mathilde, fille du comte Baudouin de Flandres

1053 | Révolte de Guillaume, comte d’Arques

1057 | Bataille de Varaville. Incursion du roi de France Henri Ier et du comte d’Anjou Geoffroy. C’est la dernière invasion notable de la Normandie pendant la vie de Guillaume.

1062-1063 | Conquête du comté du Maine

1064 | Visite de l’aristocrate anglo-saxon Harold en Normandie. Ce dernier fait le serment de soutenir la succession de Guillaume à la couronne d’Angleterre après la mort d’Édouard le Confesseur

1065 (?) | Grave maladie de Guillaume

1066 Janvier | Mort du roi d’Angleterre Édouard le Confesseur. Harold lui succède malgré son serment.

1066 14 octobre | Après avoir débarqué en Angleterre, Guillaume et son armée battent Harold à la bataille d’Hastings.

1066 25 décembre | Couronnement de Guillaume comme roi d’Angleterre. Création d’un empire transmanche. Guillaume a environ 38 ans. Lire les détails de la conquête.

Sceau biface de Guillaume le Conquérant

Sceau à deux faces de Guillaume le Conquérant. A gauche, il est figuré comme roi d’Angleterre et à droite comme un cavalier et « patron des Normands ». Le sceau est conservé aux Archives Nationales.

1069-1070 | Rébellion du nord de l’Angleterre. Terrible répression par les Normands.

1073 | Reconquête du Maine perdu

1077 | Première rupture entre Guillaume et son fils aîné Robert Courteheuse. Ce dernier lui reproche de ne pas recevoir de terres et de responsabilités alors qu’il est trentenaire.

1083 | Mort de Mathilde

1085-1086 | Grand recensement des terres et des revenus anglais pour la réalisation du Domesday Book

1087 9 septembre | Mort de Guillaume le Conquérant à l’âge de 59 ans. Il est enterré dans l’abbaye-aux-hommes de Caen, qu’il avait fondée. Robert Courteheuse, son fils aîné, devient duc de Normandie tandis que Guillaume le Roux, son deuxième fils traverse la Manche pour recueillir la couronne d’Angleterre.

Rois d'Angleterre

Rois d’Angleterre. A gauche, Guillaume le Conquérant tient un bateau rappelant son expédition outre-Manche tandis qu’à droite, son fils et successeur Guillaume le Roux tient une flèche, cause de sa mort accidentelle en 1100. Abrégé de l’histoire d’Angleterre écrite par Matthew Paris, enluminure vers 1255-1259, British Library.

Laurent Ridel

Historien de formation, je vis en Normandie. Ma passion : dévorer des livres et des articles d'historiens qualifiés puis cuisiner leurs informations pour vous servir des pages d'histoire, digestes et savoureuses. Si vous êtes passionnés de patrimoine médiéval, je vous invite vers mon second blog : Décoder les églises et les châteaux forts

vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *