César face aux Gaulois

Les peuples gaulois

La localisation des peuples gaulois dans la future Normandie

Lorsqu’il entreprend la conquête de la Gaule, César décrit les différents peuples qui la composent. Il s’agit surtout de Celtes qui sont installés dans le pays probablement depuis 475 avant J.-C. Même si leur culture est assez homogène, ils se différencient politiquement. La future Normandie est notamment partagée entre neuf « tribus ». Leurs relations ne sont pas toujours pacifiques : en témoigne l’existence de sites fortifiés, les oppida.

Cette division profite à César dont les légions écrasent en 56 avant J.-C. une rébellion menée par le chef des Unelles Viridovix. Quelques années plus tard, Vercingétorix parvient à fédérer une partie des Gaulois. Plus de 10 000 Unelles, Calètes, Véliocasses, Lexoviens et Aulerques Eburovices partent ainsi à son secours quand il est piégé dans Alésia. C’est un échec. En 51 avant J.-C., la Gaule est définitivement soumise.


 Les Gaulois : la caricature et la vérité

Campagne normandeLes aventures d’Astérix sont à l’origine d’une image caricaturale des Gaulois : ils auraient vécu dans des villages fortifiés et cernés par la forêt ; ils se nourrissaient de sangliers. Les fouilles menées dans le Pays de Caux à l’occasion de la construction de l’autoroute A29 révèlent une image différente : la population vivait notamment dans des fermes isolées au milieu d’un paysage largement déboisé. Les Gaulois étaient avant tout des agriculteurs qui avaient besoin de larges espaces pour leurs cultures (céréales) et leurs animaux d’élevage (chevaux, bovidés, porcs, chèvres et moutons). D’après les restes osseux retrouvés lors des fouilles, le gibier était peu consommé.


La Normandie avant les Normands

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *