Les Vikings et la naissance de la Normandie

Rollon au traité de Saint-Clair-sur-Epte

Rollon et ses compagnons vikings. Reconstitution du traité de Saint-Clair-sur-Epte lors d’une fête viking à Pont-de-l’Arche (Eure) en 2011, compagnie Druzhina Hansa.

En 841, des drakkars remontent pour la première fois la Seine. C’est le début des raids vikings dans la région. Lors de ce premier raid, Rouen est pillée et l’abbaye de Jumièges brûlée. D’autres incursions se produisent les années suivantes. A partir du milieu du IXe siècle, les Scandinaves prennent l’habitude de rester plusieurs années sur le pays au lieu de rentrer chaque hiver dans leurs pays. Ils peuvent dès lors élargir leur rayon d’action à des zones éloignées de la Seine. Bayeux et Saint-Lô sont par exemple mises à sac.

Incapable d’arrêter les envahisseurs et leurs pillages, le roi des Francs Charles le Simple propose un traité au principal chef viking installé dans la Basse Seine : Rollon. Il lui abandonne le comté de Rouen et quelques territoires voisins (l’ensemble correspondant à peu près à la Haute-Normandie). En contrepartie, Rollon et ses compagnons jurent de ne plus envahir le royaume et de se convertir au christianisme. C’est le traité de Saint-Clair-sur-Epte, conclu en 911. Ainsi naît la Normandie, étymologiquement le « pays des Hommes du Nord ».

Rollon et ses successeurs agrandissent cette concession initiale vers l’ouest. Ils chassent notamment les Bretons qui occupaient le Cotentin et l’Avranchin.


Quelques traces scandinaves

Si du point de vue archéologique, les Vikings ont laissé très peu de traces en Normandie, leur influence transparaît dans quelques noms de villes ou villages. Par exemple, les toponymes qui se termine en -fleur (Harfleur, Honfleur, Barfleur…) ont une origine scandinave car le suffixe -fleur est dérivé du mot scandinave ancien floth (« rivière » en français). De même, le terme buth (« maison », « cabane », « tente » en français) s’est francisé en beuf, terminaison que l’on retrouve dans Elbeuf ou Cricquebeuf.

La crainte des Normands

DrakkarL’accord de Saint-Clair-sur-Epte contraignait, entre autres, Rollon et ses compagnons à se convertir au christianisme. Ce qu’ils firent, ainsi que leurs descendants. Les successeurs du chef scandinave s’attachèrent d’ailleurs à relever les monastères que les Vikings avaient ravagés (Jumièges, Fécamp). Mais le plus difficile fut de convaincre les moines de revenir en Normandie. En effet, beaucoup éprouvaient de l’effroi à l’idée de côtoyer un peuple qui avait pillé les abbayes et tué leurs occupants.


Pour en savoir plus

Pour continuer le parcours historique du Moyen Âge :

12 Responses

  1. dubray dit :

    bonjour de bon documentaire mais un peu court dommage

  2. Gruel dit :

    Bonjour, j’hésite entre deux livres à lire : « Rollon » de Pierre Bouet ou « L’aventure des Normands » de François Neveux… lequel me conseillerez vous?

    • Laurent Ridel dit :

      Difficile de vous orienter sans connaître vos besoins et critères d’achat. Les deux livres sont orientés grand public. Ils ne sont pas ennuyeux. L’Aventure des Normands embrasse une période plus large que la biographie de Rollon. Pierre Bouet et François Neveux sont deux amis qui s’échangent leurs idées. Donc leurs thèses sont souvent proches. Rollon est utile car Pierre Bouet a l’intérêt d’être un latiniste capable de décrypter les sources d’époque. François Neveux est un historien, donc bien au fait du contexte. Bref, je suis incapable de vous aider à faire un choix :)

  3. Gruel dit :

    Merci de votre réponse, j’avoue que c’est difficile quand on connaît pas les critères…grand intérêt pour la période du duché de Normandie. Je pense commencer par « L’aventure des Normands » et approfondir ensuite la période « Rollon »…et merci pour tous vos excellents articles sur le site.

  1. 25 février 2013

    […] Histoire de la Normandie » Les Vikings et la naissance de la Normandie Photo: Kulturhistorisk Museum L’époque des Vikings (800-1050) est une des périodes les plus passionnantes de l’histoire norvégienne et scandinave et la société viking est souvent considérée comme l’une des grandes civilisations du monde. Des vestiges bien conservés pour la postérité Nos connaissances sur les Vikings reposent pour l’essentiel sur des données archéologiques. Grâce aux coutumes funéraires préchrétiennes, une extraordinaire sélection d’objets de l’époque des Vikings a pu être conservée. […]

  2. 15 mars 2013

    […] Le second article est plus court, et n’a pas la même structure. Laurent Ridel nous explique le processus de colonisation de la Normandie par les Vikings, et par la suite la naissance du duché de Normandie. Ces derniers ont commencé par des pillages, puis on finit par ne pas revenir chez eux l’hiver, et à s’installer sur le territoire normand. Finalement, Charles le Simple fait un compromis avec Rollon et les Vikings: le traité de Saint-Clair-sur-Epte. Carte du duché de Normandie de 911 à 1050 Share this:TwitterFacebookWordPress:J’aime Chargement… […]

  3. 2 décembre 2015

    […] 911, le roi des Francs confie à une groupe de Vikings un territoire qui deviendra le duché de Normandie. Les ducs construisent un État prospère et rayonnant. Leur principal fait d’armes est la […]

  4. 15 janvier 2017

    […] Normandie est devenue célèbre par son histoire liée aux Vikings, à la seconde guerre mondiale, mais aussi grâce à sa production de cidre et de camembert tout en […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>